Qui sommes nous ?

Entropie ne serait pas sans toutes les personnes qui se sont investies et s'investissent toujours dans l'association...à l'occasion d'un coup de main bénévole, d'un stage, d'un service civique ou en tant que salarié, chacun a su mettre son grain de sel dans le projet en apportant sa créativité, son sens critique, son savoir faire et son énergie !

LES MEMBRES DU CA

Martin Desvignes

 

Romain Bousson

romain_bousson.jpg

 

 

 

 

Romain sort d'une formation d'ingénieur généraliste à Lyon en 2011. Au sortir de l'école, les difficultés du marché de l'emploi le poussent à remettre en question le système actuel. C'est pour développer de nouvelles initiatives tentant de sortir du capitalisme et du consumérisme à outrance, qu'il a voulu s'engager en SERVICE CIVIQUE chez Entropie pendant 8 mois en janvier 2013, sous le statut de volontaire en Service Civique (dispositif de l’État visant à développer l'engagement citoyen des jeunes en association). Il a travaillé en grande partie sur la conception assistée par ordinateur et la mise en plan des objets du catalogue. Il est aujourd'hui notre SECRETAIRE !

Alban

Alban est originaire de l'est de la France. Il suit des études dans une école d'ingénieur dans l'ouest. Enfin, il finit par poser ses valises à Grenoble. Il prend contact avec Entropie par le biais du financement participatif du catalogue « 20 objets à réaliser en design libre » en 2014. Depuis, il gravite plus ou moins loin autour de l'association (réalisation d'objets dans l'atelier de Gap, bénévole pour Vivre l'Utopie) avant de rejoindre le CA en 2016 car il croit au projet porté par ses membres. Il est aujourd'hui trésorier.

 

 

LES MEMBRES ACTUELS SALARIES D'ENTROPIE :

 

Christophe André

christophe_andre.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Christophe (né en 1979 à Gap) est designer militant, il vit et travaille à Grenoble. Après un diplôme d’ingénieur (Institut National Polytechnique de Grenoble, France INPG), il choisit de quitter le monde de l’industrie pour développer d’autres modes de production au sein de l’École Nationale Supérieure d’Art de Grenoble où il a obtenu son Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique (DNSEP). Avec Gabrielle Boulanger, il a fondé Entropie en 2008. Il travaille au sein de cette association depuis décembre 2011.

 

Nolwenn Le Nir

unnamed file

Nolwenn a eu un premier contact avec Entropie à l'occasion d'un STAGE court pendant sa formation à l'Ecole de design de St Etienne. Son DNAP obtenu, elle a décidé de prendre une année sabbatique. Après un voyage de quelques mois, elle a souhaité faire un SERVICE CIVIQUE pour découvrir plus amplement le milieu associatif et vivre une expérience enrichissante. Elle s'est naturellement tournée vers Entropie, car elle souhaitait approfondir sa compréhension du design libre et pratiquer le design « autrement », en étant proche des gens, des problématiques sociales, sociétales et écologiques particulièrement importantes pour elle. Elle voulait s'investir dans l'association en apportant ses qualités créatives, ses capacités en design d'objet et graphisme mais aussi se confronter à d'autres domaines qu'elle connaissait moins... communication, organisation du festival vivre l'utopie, animation d'ateliers...Elle est aujourd'hui SALARIEE d'Entropie !

 

 

ILS ONT ETE SALARIES DE L'ASSOCIATION:


Thomas Bonnefoi

thoma_bonnefoi.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thomas est né en 1987 à Annecy. Il poursuit de longues études parfois intéressantes à l'Institut d’Études Politiques de Lyon et à la faculté de langue arabe de l’université de Lyon II. Son arrivée dans le monde du Design Libre est un hasard. En juillet 2012, il est engagé à Entropie pour gérer les aspects administratifs d'un projet européen. Depuis, il a appris à se servir d'un tournevis et tente de devenir auto-constructeur.

 

Lucas Courgeon

photo profil.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Lucas est aussi issu d'une école d'ingénieur, spécialisée dans l'environnement. Après une courte expérience dans la recherche, il rencontre Entropie par le festival Vivre l'utopie. Séduit par cette visibilisation des expériences démocratiques alternatives, il se mue de spectateur à BENEVOLE avant de s'engager en SERVICE CIVIQUE et travailler sur la carte énergétique et la permaculture. Ce contrat terminé, il devient le CHARGE DE COMMUNICATION de l'association.

 

 

 

Mathilde Lapierre

IMG_4302.JPG

Mathilde arrive à Entropie en 2013. Elle conçoit et accompagne la réalisation du bâtiment de la menuiserie, plus confortable que le garage qui accueille actuellement les machines. Elle se spécialise dans l'écoconstruction et plus particulièrement la construction en paille. Elle suit de près ce que ses camarades manigancent et prête parfois main forte à la conception d'objets ou au découpage des nouvelles cartes de visites.

mathilde.lapierre@gmail.com

 

ILS SE SONT INVESTIS AU COURS D'UN SERVICE CIVIQUE:

 

Nicolas Lepin

Nicolas a coordonné l'organisation de l’édition 2013 du festival Vivre l'utopie, en SERVICE CIVIQUE. Il a ainsi pu découvrir plusieurs aspects d'un travail d'animation : construire un programme, travailler la communication, les relations aux partenaires, animer des événements. Il a également pu apprendre / proposer des formations sur l'éducation populaire politique dans le cadre de l'organisation du festival (formation au porteur de parole, formation sur les processus participatifs avec la SCOP l'Orage, ...).
Son expérience au sein d'Entropie lui a permis de développer certains savoir-faire (animation, communication, coordination, ...) et d'apprendre le fonctionnement interne d'une association (aspects administratifs et financiers, organisation collective). En travaillant au sein de la pépinière Cap Berriat, Nicolas a pu découvrir de nombreuses associations et ainsi développer mon réseau professionnel. Il est aujourd'hui administrateur de Cap Berriat, et développe l'association Contrevent, un laboratoire populaire visant à mettre les savoirs de l’université et les savoirs-faire de l'éducation populaire au service des acteurs des transformations sociales.

http://adrecacontrevent.wordpress.com/

 

 

Quentin Bézier

photo quentin pour site.JPG

Quentin est designer et spécialiste en éco-conception. Après 5 ans d'études du design à l'école de Nantes, enrichies par des projets au Brésil et en Inde, il poursuit sa formation avec une année de spécialisation à l'ENSAM de Chambéry. Celle-ci l'ayant mené à Grenoble, il découvre Entropie et décide de mettre ses compétences au service de nos projets, au cours d'un SERVICE CIVIQUE. Il participe notamment à la conception du banc Zig-zag pliant 2015, ce qui lui permet en retour d'apprendre des techniques de fabrication de mobilier en bois.

 
 

Mathilde Bonazza

unnamed file

Mathilde rejoint Entropie suite à ses études d’architecture. Ayant envie de développer ses connaissances techniques et ses compétences sur le terrain elle prend contact avec l’association et réalise un SERVICE CIVIQUE de 8 mois. Sa mission est de continuer l’atelier de menuiserie à Mens suite au chantier participatif de l’été 2015. De la conception technique des finitions à la réalisation et mise en œuvre des matériaux.  Elle s’épanouit alors avec le travail manuel et expérimente le chantier en temps qu’accompagnatrice à l’auto construction. C’est d’ailleurs un domaine dans lequel elle souhaite s’orienter, se spécialisant dans l’architecture écologique et le matériau paille.

Mathilde.bonazza@gmail.com

 

 

Corentin Paris

unnamed file

Corentin est arrivé à Entropie en temps que SERVICE CIVIQUE pour 8 mois. Du haut de ses 20 ans il décide de faire une pause après deux ans d'école d'ingénieur. Au sein d'Entropie, Corentin est chargé d'aménager la partie atelier du bâtiment à Mens, et de participer à différents projets d'Entropie (comme le Festival Vivre l'Utopie) . Il découvre ainsi qu'il peut mettre à profit ses connaissances pour une cause militante. Il apprend aussi de nombreuses choses sur le monde associatif ce qui sera bénéfique pour son avenir. Il est aussi reconnu pour ses talents de cuisinier au sein d'Entropie.

 

 

Eric Gouloubi

unnamed file

Eric a suivi des études de design à l'école d'art de St Étienne. Désireux de s'investir dans une activité plus manuelle, il commence à travailler en tant que BENEVOLE sur la construction du bâtiments de l'atelier de menuiserie d'Entropie, à Mens. Apprécié pour son habileté manuelle, il est accueilli en SERVICE CIVIQUE en tant que maquettiste. Sa mission consiste à réaliser des modèles réduits des objets du catalogue d'Entropie.

gouloubi.eric@laposte.net

 

 

Tom Cervi

 

 

Son diplôme obtenu et après quelques bonnes expériences dans le monde de l’entreprise, il décide de prendre quelques mois pour développer un projet avec l’association Entropie. Il est passionné d’architecture, de design et d’arts décoratifs et affectionne particulièrement le travail manuel et la création d’objets. Dans le cadre de ses études, il part vivre un an à Florianópolis au Brésil. En plus de lui apporter de sérieuses compétences en surf (on ne fait pas qu’étudier à l’université fédérale de santa Catarina…), cette expérience lui permet de voyager (Argentine, Chili, Bolivie), de découvrir d’autres modes de vie et de questionner celui proposé en France. Il s'intéresse alors de près aux différents mouvements alternatifs en gestation au Brésil et plus généralement en Amérique Latine. A son retour en France, il se lance dans le projet de conception d'une tiny house à auto-construire au sein de l'association Entropie. Son ami et compagnon de voyage Mathieu est alors de la partie…

 

Mathieu Brun

 

Après une éprouvante expérience dans la conduite de travaux, il décide de mener à bien un projet qui lui tient depuis longtemps à cœur : développer une nouvelle forme de micro habitat écologique. Il est depuis longtemps passionné de dessin et d’architecture et par ailleurs expérimenté dans le travail du bois. En 2015, il s'expatrie1 an en Argentine dans le cadre de ses études. A Mendoza au pied de la cordillère des Andes il assouvit sa passion de la montagne. Cette expérience lui permet par ailleurs de voyager en Amérique Latine (Brésil, Bolivie, Chili, Pérou) et change sa manière de penser son mode de vie. A son retour en France, il s’intéresse à plusieurs problématiques, notamment l’alimentation, l’agriculture et l’habitat. La rencontre avec l’association Entropie en octobre 2016 lui permet de se lancer de manière concrète dans ce projet de développement de micro habitat écologique qu’est la tiny house.

 

 

Armelle Poirier

 

Jeune diplômée énergique et joviale, intégrant tout juste le vaste monde de la vie active. À la suite de ses études en Design de produits et direction artistique de marque, Armelle s’est vite mise à rechercher le sens et l’éthique dans son travail et ses réalisations. En service civique chez Entropie depuis peu, elle a trouvé son bonheur à l’atelier où elle peut enfin retrouver le goût au travail fait main. Elle a aussi été séduite par la bonne ambiance de l’équipe dans laquelle elle s’épanouit.

Adepte du Do It Ourselves et des nouvelles découvertes, elle à pris connaissance de notre projet de Tiny House et s’est facilement ralliée à la cause en proposant son aide sur différents supports. Déjà sensible aux enjeux écologiques, économiques et politiques actuels, elle souhaite prendre part et s’impliquer davantage dans ce projet qu’elle trouve pertinent et avant-gardiste.

 

 

ILS/ELLES ONT PRETE MAIN FORTE AU COURS D'UN STAGE

 

Floriane Desnoyer

floriane_desnoyer.jpg

Floriane est étudiante en Master de design de produit près de Lyon. Le design est apparu comme un moyen d'arriver à ce qui lui tenait à cœur : améliorer le quotidien des personnes âgées ou atteintes de handicap. Elle a toujours été pour le partage des connaissances et l'entraide, ce qui ne va pas nécessairement de pair avec le design industriel actuel. Sa rencontre avec Entropie lui a donc fait découvrir la possibilité d'allier design et convivialité, solidarité, et partage.

 

 

 

 

Lalaïne Rokotomalala

Lalaïne.jpg

Lalaïne a participé à la révision et l'amélioration d'une notice pour un atelier sur l'architecture bioclimatique et sur les matériaux dans la construction, ainsi qu'à l'animation du Festival Vivre l'Utopie 2013, notamment la conférence de Gilbert Dalgalian. Elle a pu découvrir à Entropie un cadre de travail sérieux et à la fois détendu, ouvert, qui laisse place à l'expérimentation et qui l'a soutenu pendant sa recherche d'emploi dans le domaine qui l'intéressait. Elle a aussi pu découvrir le design libre, approfondir de nombreuses notions en bioclimatisme, et apprendre à mettre en place des ateliers pédagogiques pratiques. Maintenant, Lalaïne travaille  dans l'association CRAterre dans le domaine de l'habitat durable et des matériaux écologiques.

http://craterre.org

 

Tom Torres

Tom a intégré Entropie pour quelques semaines. Il a assuré la conception et l'accompagnement à la fabrication de jardinières de culture pour l'association Cultivons Nos Toits. Il a également participé à une étude documentaire sur le séchoir solaire !

 

Lisa Marrot

Etudiante à l'ESAAB en design de produit elle a réalisé un stage de six semaines chez Entropie. Elle a choisi l'association pour sa volonté de répondre à de réels besoins et aussi pour son idéologie du design libre. Ce qui l'a marqué ici, c'est la notion de partage qui est le fil conducteur de l'association, ce qui selon elle s'illustre avec les notices d'objets mises en open source. Malgré son bref passage, elle a participé au projet « Construire pour se Reconstruire », en partenariat avec l'association Totem, où elle a conduit la phase de conception d'un mobilier de rangement sur-mesure et d'une table d'appoint amovible. Elle a participé au lancement du projet « Scénographie pour pièce de théâtre » où elle a ébauché une phase de recherche, riche en croquis. Elle a été ravie de ce stage et elle remercie toute l'équipe d'entropie !

 

ILS ONT ETE DES BENEVOLES EXTRAORDINAIRES

Isis Roux Pagès

Isis est arrivée a Entropie après son diplome d'architecte, alors qu'elle se cherchait... Elle s'est engagée pour organiser le festival Vivre l'Utopie 2013 avec Nicolas, ce qui lui a permis de se confronter à une premiere mission professionnelle, mais surtout lui a apporté beaucoup de decouvertes, de réflexion profonde autour de l'autogestion, des modèles de société, et de l'écologie. Son esprit critique s'est beaucoup développé, peut-être meme un peu trop ; Isis est devenue aussi plus sure d'elle et a acquis beaucoup d'autonomie de réflexion, ainsi que d'aisance a parler en public, même à animer des réunions de travail ou de réflexion collective. Aujourd'hui Isis est revenue à l'architecture, mais sans regrets pour son passage à Entropie, où elle a aujourd'hui trouvé des camarades pour la vie. Elle travaille en Inde, au Auroville Earth Institute, et même si l'environnement socio-politique n'a rien à voir, elle apprend aussi énormement de choses, notamment à construire concrêtement de maniere écologique. L'aventure continue...

 

Sophie Dodelin

Les ateliers de bricolage qu'elle a contribué à animer lui ont appris à être plus patiente, précise et autonome dans ses bricolages. Les objets fabriqués (étagères et fours solaires) lui servent tous les jours : merci à Entropie !